Coding goûter de Noël 2014 à Inria

Dans le cadre de la Christmas Party du centre Inria Lille Nord-Europe, nous avons mis en place un coding goûter ouvert aux enfants des personnels (et à leur parents). Vous trouverez sur cette page quelques informations pour partager notre petite expérience.

Nous = Jean-Christophe Bach, Iovka Boneva, Damien Marchal, Philippe Marquet, et Yann Secq

Logistique

  • Une salle avec des tables organisées en une grande table autour de laquelle sont disposées les ordinateurs, un par enfant
  • Un ordinateur supplémentaire relié à un vidéo-projecteur visible de tous (l'écran, pas le vidéo-projecteur)
  • Suffisamment de place autour
  • PC portables
  • Firefox et plugin Adobe Flash Player installé
  • Connexion filaire
  • Souris 3 boutons
  • Un goûter en dehors de la salle, commun à d'autres activités proposées cet après-midi là

Rien à redire, si ce n'est un grand merci aux services d'Inria qui ont pris en charge cette installation.

Préparation

Nous nous sommes rencontrés deux fois avant le jour J.

  • Nous avons joué avec Scratch, réalisé nos premières mini-animations, ou premiers mini-jeux
  • Nous avons identifié le matériel nécessaire le jour J
    • cf. logistique ci-dessus
    • fiches papier à distribuer “au cas où”
    • mini-flyer à distribuer en fin de séance
      • avec l'URL du “studio Scratch” dans lequel les enfants (et parents) pourront retrouver après la séance tout ce qui aura été créé lors du coding goûter
      • mention du site de Scratch scratch.mit.edu sur lequel les enfants pourront continuer de s'amuser
      • mention d'un mail de contact des animateurs du coding goûter
  • Nous avons décidé de faire utiliser Scratch 2.0 en ligne sur scratch.mit.edu
  • Nous avons créé autant de comptes Scratch (temporaires) que nécessaire : un par machine/enfant (il semble en effet que l'on ne puisse être connecté plusieurs fois simultanément à un même compte), et donc préalablement autant d'adresses mails que nécessaires
  • Nous avons décidé de créer un studio Scratch scratch.mit.edu/studios/718188/ dédié à ce coding goûter dans lequel

Jour J. Une demi-heure avant, dans la salle.

  • Vérification de la bonne connexion possible à scratch.mit.edu et de l'utilisation de l'éditeur Scratch (“Créer”), et donc du plugin Flash.
  • Login à un compte Scratch sur chacune des machines
  • Désactivation de l'alerte Firefox d'utilisation du plugin Flash
  • Passage en mode plein écran de Firefox sur la page scratch.mit.edu

On est prêts.

The coding goûter

Nous sommes trois à accueillir sept enfants de 8 à 12 ans. Trois filles et quatre garçons.

— Bonjour, installez-vous, première question : “que va-t-on faire ?”

  • “on va coder”
  • “on va programmer”

— “Oui, nous allons créer des petites animations, des petits jeux”

Deux minis-démos de nos projets : la carte de Noël et poser la fusée.

Petite explication/démonstration de l’environnement qui permet de créer de telles animations/jeux :

  • à partir de scratch.mit.edu
  • accès à l'éditeur via “Créer”
  • les trois fenêtres : la scène, les lutins (et l'onglet qui présente leur différents, ici deux, costumes), les scripts
  • les instructions
    • mouvement “avancer de 10 pas”, que je place dans la fenêtre de script et que j'exécute plusieurs fois, on voir le lutin avancer
    • apparence “costume suivant”, que je colle dans la fenêtre de script sous “avancer de 10 pas”. J'exécute la séquence d'instructions plusieurs fois
    • événement “quand drapeau vert pressé”, que je colle au dessus des deux instructions précédentes
  • exécution de la petite scène via le drapeau vert
  • c'est ce mini projet Le chat avance
  • à vous : “essayez, créez votre petit jeu, votre petite animation, demandez-nous de l'aide”

Ça n'a pas duré trois minutes.

Puis nous aidons chacun à réaliser son projet.

  • trois pour sept, nous ne sommes pas de trop
  • l'imagination est en action
  • les difficultés rencontrées
    • manipulation précise de la souris, par exemple dans les petits menus ou les paramètres des instructions
    • la réinitialisation de la scène (des lutins) quand l'exécution s'est mal passée (ou bien passée d'ailleurs)

Nous n'avons pas utilisé les fiches Scratch que nous avions préparé. La plupart des enfants n'étaient en effet pas en manque d'inspiration. À la réflexion, il y a au moins un moment ou cette proposition d'utiliser une petite fiche aurait pu aider un enfant.

Nous n'avions qu'une heure et demie. C'est court.

En fin de séance, nous demandons à chacun d'indiquer son prénom et un titre pour son projet.

Nous laissons la carte avec l'adresse du studio aux enfants qu'il puissent retrouver chez eux leur projet, mais aussi les projets développées par chacun.

Après

Nous faisons le tour des machines pour partager les projets développés par les enfants.

Depuis la page du studio, avec notre propre compte, nous ajoutons chacun des projets par son URL.

Le résultat est là : scratch.mit.edu/studios/718188/.